Fondations

Nous avons opté pour une dalle béton isolante plutôt que des plots ou vide sanitaire.

Techniquement nous n’avons pas le temps de projeter du polyuréthane sous les containers au moment du grutage à moins de conserver une grue de 50 tonnes pendant plusieurs jours (trop cher !!). N’oublions pas que nous devons répondre à la norme RT2012 et optimiser au maximum l’isolation et l’étanchéité à l’air, de cette façon le dessous de nos containers est isolé du sol et au sec sans risque de corrosion.

Nous avons donc commencé par faire un cadre en planche de coffrage de 20cm de haut à l’aplomb des cordeaux sur le pourtour des containers directement sur le terrain au préalable damé et mis à niveau. Nous avons également coupé et laissé une partie femelle en attente de toutes les vidanges au niveau de la dalle finie (* et ne pas oublier de faire un plan avec des cotes précises et le conserver précieusement). Ensuite avons posé sur le fond de fouille un polystyrène spécial dalle béton de 10cm sur toute la surface de la dalle sauf à l’emplacement de longrines séparatives de 20*15 cm qui correspondent aux points de pression des containers (angles). Une bâche en polyéthylène de 300µ pour recouvrir l’ensemble en prenant soin de bien descendre en fond de fouille à l’endroit des longrines périphériques et transversales. Vient ensuite la pose du ferraillage, nous avons utilisé trois types de fers, une semelle filante pour la périphérie de 20cm de large en fond de fouille, du chaînage carré 15*15 en périphérie et transversale pour longrines, puis du treillis soudé 15*15 en fil de 7mm sur toute la surface de la dalle. Important, bien ligaturer tous les éléments entre eux, renforcer les angles avec fer tors de 10 mm et avec des cales plastiques relever le treillis de façon que le béton enrobe bien les fers au moment du coulage.

Ne pas oublier de faire des réservations en bloc de polystyrène autour des vidanges (on ne sait jamais s’il faut modifier!)

Le jour J est arrivé c’était le 31 Octobre 2017 Christophe et Hervé les deux compères étaient venu pour donner un coup de main (plutôt un coup de râteau), le camion pompe était en place et la première toupie en action, à partir de là tout va très vite, le technicien de la pompe connait son job et nous dépose le béton comme un chef, nous répartissons le béton grossièrement et aux ⅔ de la dalle nous mettons en route la règle vibrante, Et là Ho!! miracle, le mélange s’étale et se lisse sans efforts.

Nous étions impressionnés de notre travail : 3 heures et 19 m3 de béton étalé, encore une étape de faite….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s